LES BIODÉCHETS

SOYEZ MALIN, RENDEZ A VOTRE JARDIN CE QUI LUI APPARTIENT.

Les biodéchets sont des déchets organiques comme les épluchures, les restes alimentaires, les coquilles d'œufs, les boîtes d'œufs, les feuilles mortes, la tonte de pelouse...

Ils représentent 1/3 de nos poubelles. (Soit 120 kg par an et par personne.) C'est énorme ! 

Si on vous disait que ces déchets peuvent se décomposer naturellement, faire diminuer vos allers-retours en déchèterie et en plus vous fournir un super engrais pour votre jardin gratuitement

Le saviez-vous ?

Les biodéchets sont composés à 70% d'eau. Lorsqu'ils sont jetés dans les ordures ménagères, ils se font incinérer. Ce qui revient à... 
brûler de l'eau !

egd.png

C'est un procédé naturel qui permet de transformer la matière organique en un produit ressemblant à de la terre appelé, compost.  Ce procédé est issu de la fermentation de déchets biodégradables au contact de micro-organismes (bactéries et champignons) et d’oxygène. Pour en savoir plus.

Dans la cuisine, équipez-vous d'un joli bocal hermétique afin d'y déposer au fur et à mesure vos biodéchets pour ensuite les transvaser dans votre composteur au jardin ! 

C'est quoi le compostage ?

ce qu'on met dans le composteur.png
Ce qui va dans le composteur
Ce qui va dans le composteur
Ce qui va dans le composteur
Ce qui va dans le composteur
Ce qui va dans le composteur
Guide compostage
Ce qu'on met dans le composteur
Ce qu'on met dans le composteur
Ce qu'on met dans le composteur
Boite-de-6-ufs.jpg
Ce qu'on met dans le composteur
Ce qu'on met dans le composteur
17.png
Au composteur ou pas
ce qu'on ne met pas dans le composteur.png
Ce qu'on ne met pas dans le composteur
Règle du compostage

Comment mettre en place le compostage ?

 

Trois solutions s’offrent à vous : le compostage en tas, en bac ou le lombricompostage. La solution choisie dépend de votre type d’habitat, de votre jardin, de sa superficie et de votre production de déchets.

Le compostage en tas, déposez vos déchets en tas, à même le sol après l'avoir légèrement gratté afin de laisser passer l'air et les organismes décomposeurs. Le compost est accessible, vous pourrez facilement le mélanger. Le compostage en tas s'oxygène naturellement et attention cependant aux aléas climatiques.

 

Le bac en plastique ou en bois,  comme le tas, il est préférable de gratter le fond avant de l'installer pour faciliter la colonisation des vers notamment. Moins pratique pour l'aération, pour les bacs en plastique il faut faire particulièrement attention l'été, les bords ont tendance à chauffer et assécher le compost.

Le lombricompostage, est idéal pour les appartements et espaces sans jardins, il ne dégage pas d'odeurs. On dépose les déchets frais dans le premier plateau, au fur et à mesure les déchets en cours de décomposition glisse dans le deuxième plateau grâce aux trous par lesquels passent les vers lombrics. Enfin, le compost solide se retrouve dans le troisième plateau. Le dernier plateau permet de collecter le jus sans risque.

Composteur
Composteur
pixlr-bg-result.png

>  Les composteurs sont en vente au prix de 16€, fournis avec un bioseau et un aérateur. Ils sont disponibles à l'accueil du SMICTOM de la Bruyère à Gouvix, sur présentation d'un justificatif de domicile de moins d'un an. Plus d'informations ici.

> Vous pouvez venir vous approvisionner gratuitement en compost à la déchèterie de Saint-Martin-de-Fontenay, dans la limite d'un mètre³ par foyer. Pour un plus gros volume, le compost est vendu 40€ la tonne.